Sélectionner une page

ou téléphonez : 02 54 88 23 00

Le Chafaud

Le nom de Chafaud est le dimi-nutif de l’ancienne appellation, utilisée au pluriel, les «escha-faults». Cette expression désignait une construction éphémère (origine du nom échafaudage) et, parfois aussi, le lieu sur lequel on bâtissait ces «eschafaults»,en général un lieu fréquenté, un carrefour.En fait, il s’agissait d’une estrade, (on dirait maintenant un podium) faite de bois, que l’on montait pour une circonstance particulière. On y représentait ainsi les «mystères» au Moyen-Âge, (sorte de pièces de théâtre ayant pour sujet des épisodes de la bible). On y recevait aussi les grands personnages et les reliques de saint Viâtre que l’on y menait en procession depuis l’église.

Ces processions s’appelaient des «ostensions» (mon-trer). L’événement terminé, on démontait l’estrade et on en remisait les éléments, en atten-dant une autre fête. Au XVe siècle, les eschafaults ne servent plus guère qu’aux «ostensions». Cependant celles-ci se multiplient. Pour ne pas monter et démonter souvent le reposoir ou parce qu’il est de-venu hors d’usage, ce monument de briques est construit au même emplacement avec une belle charpente d’époque. A l’intérieur, une sorte de pierre d’autel permet d’y exposer la châsse. L’ensemble devient donc un «reposoir». Les «ostensions» ont perduré jusque vers 1958

Réservation de votre prochaine visite

Réservation de votre prochaine visite

 

You have Successfully Subscribed!