ou téléphonez : 02 54 88 23 00

Les galeries forment une sorte de cloître qui entourait jadis la nef dans sa plus grande partie. C’était à la fois un lieu de sépulture et un lieu de réunion. Cette dernière utilisation l’a fait appeler caquetoire par certains.
La partie reconstituée ici donne un bon exemple de charpente à « chevron ferme ».
Au-dessus des galeries, on remarque un emplacement noirci, il s’agit de la « litre ou listre ou liste ». Certains Seigneurs avaient le droit de « litre » c’est à dire de faire peindre leurs armoiries sur les églises. C’est devenu par la suite une bande noire sur laquelle on apposait les initiales du défunt dans les funérailles solennelles